#Presidentielle2022 Réponse de M Le Pen - ORTEJ - Observatoire des Rythmes et des Temps de vie des Enfants et des J… https://t.co/QaVHCXEbDv
8/04 à 16:52  - Rafraichir - Répondre

Les thématiques de l’ORTEJ

  • Conciliation des temps de vie

    Comment concilier les temps de vie des enfants, des familles, des professionnels de l’éducation en visant le bien-être de tous et le développement optimal des enfants ?

    Éducation et développement de l’enfant

    Quels sont les dispositifs éducatifs et les initiatives les plus adaptées à la prise en compte des rythmes biologiques et psychologiques dans le développement de l’enfant ?

    Chronobiologie et chronopsychologie

    Comment les rythmes biologiques, psychologiques et sociaux influent sur l’action éducative ?
    Quelles sont les concepts, théories et travaux scientifiques sur les rythmes touchant d’autres enjeux ou populations et pouvant éclairer cette problématique ?

#Presidentielle2022 Réponse de A Hidalgo

Par Les membres du bureau

En relation directe avec le « Manifeste » précédemment envoyé, nous souhaiterions connaître votre position sur ce sujet essentiel pour l’avenir de notre système éducatif
Pour ce faire pouvez-vous répondre aux 5 questions qui suivent .

1 Considérez-vous que l’organisation du temps scolaire soit un facteur important pour la réussite et l’épanouissement des élèves ?

Toutes les études scientifiques montrent que l’organisation du temps scolaire a une influence sur la réussite éducative des élèves, et qu’en particulier que les facultés d’apprentissage sont meilleures en matinée. C’est la raison pour laquelle, à Paris, nous avons fait le choix de maintenir une organisation de la semaine avec 5 matinées consacrées aux apprentissages scolaires.

2-L’alternance régulière tout au long de l’année des temps de travail et de repos tant quotidien, hebdomadaire, annuel inscrite dans plusieurs lois vous paraît-elle actuellement prise en compte ?

L’organisation générale des temps de la société, les temps scolaires étant une composante très structurante de cette organisation, prend sans doute insuffisamment compte des besoins des enfants. Ce sont ces besoins qui doivent guider toute décision politique quant à une éventuelle modification de l’articulation des temps de la société, et non les seuls besoins des adultes. Je pense en effet que les intérêts des enfants doivent être mieux défendus.

3-Considérez-vous comme nécessaire pour l’efficience éducative de nos écoles, collèges, lycées et la réussite de tous les élèves d’établir un lien organique avec les activités périscolaires.

La notion de continuité éducative, ou de mise en cohérence de l’ensemble des temps scolaires et périscolaires, doit être au cœur de tout projet éducatif, et en particulier au travers des Projet Educatifs de Territoire (PEDT), qui fixent un horizon d’ambitions partagées par toutes parties prenantes (Etat, Collectivités, Académie, et CAF). Nous devons approfondir cette mise en cohérence entre tous les temps de l’école.

4-Pensez-vous que le classement de la France championne de « l’inégalité scolaire » puisse s’améliorer par la mise en œuvre d’une politique éducative globale tant nationale que locale.

Tout politique éducative doit se juger par le prisme de la question des inégalités scolaires. Il y a celles et ceux qui s’en accommodent, voire-même qui veulent les accentuer, avec une vision teintée d’une sorte de darwinisme social, et les autres, dont je fais partie, qui ne s’y résolvent pas et qui placent au cœur de leur projet la lutte contre ces inégalités. L’école publique doit rester le lieu où se crée l’égalité, non pas incantatoire, mais concrète. C’est de notre capacité à créer cette égalité concrète que se joue le destin de notre pays.
Les dynamiques créatrices de ces inégalités sont très puissantes, et alimentées par de multiples facteurs. D’où l’importance d’une politique globale, qui prenne en compte la réalité des territoires, sans remettre en cause le caractère national de l’éducation, seul à même de créer une citoyenneté partagée par toutes et tous, quel que soit l’endroit où il habite, quel que soit son milieu social. L’école doit redevenir ce lieu qui permette à chaque enfant de s’échapper des déterminismes sociaux.

5-Seriez-vous d’accord pour mettre concrètement en œuvre cette politique de créer un contrat (Etat, collectivités locales) fondé sur le volontariat, les grands principes d’équilibre des temps de vie des enfants et la continuité éducative (Scolaire, péri et post scolaire)

Les Projets Educatifs de Territoire, plébiscités par les collectivités, semble être le bon cadre pour définir les orientations en matière d’équilibre des temps de vie des enfants, et pour placer au cœur des actions des partenaires le sujet de la continuité et de la complémentarité éducative.

Twitter @ObsORTEJ

Copyright ORTEJ - Site réalisé sous SPIP avec le squelette Belier HRO. - Mentions Légales